LE CHOMAGE : DEFINITION ET CARACTERISTIQUES


PLAN
I DEFINITION ET MESURE DU CHOMAGE
II LES CARACTERISTIQUES DU CHOMAGE

INTRODUCTION


  • Le chômage résulte d'1 insuffisance d'emplois face à 1 pop.active croissante.

I DEFINITION ET MESURE DU CHOMAGE

  • Est chômeur (3 conditions) :
    • toute personne qui peut
    • et qui veut travailler,
    • mais qui ne trouve pas d'emploi.
  • Deux manières de mesurer le chômage :
    1. L'INSEE ne compte que les demandeurs d'emploi qui n'ont pas travaillé dans le mois.
    2. L'ANPE (Agence nationale pour l'emploi):
      • prend en compte tous les demandeurs d'emploi en fin de mois (DEFM)
      • cette méthode enregistre environ 100 000 chômeurs de + que INSEE.
      • les chiffres de l'ANPE sont + couramment utilisés pour suivre l'évolution du chômage.

II LES CARACTERISTIQUES DU CHOMAGE

  1. Le profil du chômeur.
    Les catégories de la pop.active les + touchées par le chômage :
    • les jeunes de moins de 25 ans à la recherche d'un 1er emploi. (2 fois + de chômeur que adultes)
    • les femmes quel que soit âge (3% de + que hommes)
  2. Chômage et niveau de qualification.
    • Selon la catégorie socio-professionnelle (CSP); les ouvrier, employés= + touchés.
    • Selon le niveau de qualification :
      • les sans diplôme sont les + touchés.
      • l'obtention d'1 diplôme facilite l'accés à l'emploi.
  3. La durée de chômage.
    • le nbre moyen de jours de chôm.augmente fortement : (1975=167 j, 2000=474j soit 3 X +)
    • le nbre de chôm.de + d'1 an comparé au tot.demandeurs d'emploi augmente.
      (12% en 1974 et 40% en 2000)
    • les chôm.longue durée retrouvent + difficilt 1 emploi même si marché travail s'améliore.
  4. Evolution du chômage.
    • le nbre de chômeurs a fortement progressé de 1970 à 1996.
    • puis le nbre a diminué de 1997 à 2001.
    • légère remontée en 2002


Voir une photo
Club Internet / Actualité / A la Une
PARIS (AFP) - Le chômage en hausse significative en France en août
© 2004 AFP
La hausse du chômage en août, avec 12.000 demandeurs d'emploi supplémentaires, efface au moins temporairement les espoirs suscités par la baisse de juillet, quelques jours après que le Premier ministre s'est engagé à faire baisser le chômage, mais d'ici fin 2005 seulement.