la croissance

Plan :
  1. DYNAMIQUE DE LA CROISSANCE
    1. Nature de la croissance
      1. Le processus de croissance
      2. l'action de l'entrepreneur
    2. Les axes de la croissance
      1. Croissance horizontale ou latérale
      2. croissance verticale
      3. croissance conglomérale
  2. LA CROISSANCE INTERNE
    1. Causes de la croissance interne
    2. Modalités de la croissance interne
    3. Avantages de la croissance interne
    4. Limites de la croissance interne
  3. LA CROISSANCE EXTERNE
    1. Causes
    2. Modalités de la croissance externe
      1. modalités juridiques
      2. modalités financièeres
    3. Avantages de la croissance externe
    4. Limites de la croissance externe

  1. DYNAMIQUE DE LA CROISSANCE
    1. Nature de la croissance
      1. Le processus de croissance
        • une croissance régulièrer permet d'adapter le fonctionnement de l'E. à son niveau d'activité
        • le processus peut être discontinu, rachat d'un concurrent par exemple, -> saut dimensionnel
      2. l'action de l'entrepreneur
        • l'entrepreneur peut refuser la croissance de son entreprise (ex : artisan, risques financiers, pb juridiques)
          raisons :
          • perte de controle
          • prise de risque excessive
          • age du dirigeant
          • estimations pessimistes du marche
        • l'entrepreneur suit passivement l'évolution du marché pour ne pas bouleverser le fonctionnement de l'entreprise (reproduire une technique maitrisee)
        • l'entrepreneur développe une stratégie de croissance réfléchie; la croissance est intégrée dès le départ (exemple de canal+)
    2. Les axes de la croissance
      1. Croissance horizontale ou latérale
        • stratégie d'expansion par pénétration du marché ou par développement du marché.
          (tout une gamme de pdts pour couvrir tt le marché de base ou s'adresser à de nouveaux consommateurs pays d'origine et à l'étranger)
        • elle cherche à faire économie d'échelles et des effets de synergie (neslé qui rachèete chambourcy = meilleure implantation + eco en rationalisant sa production au niveau mondial)
      2. croissance verticale
        • consiste à faire passer sous le meme controle, des entreprise situées à des stades de production différents.
        • objectif : réduirr et maitriser les couts d'approvisionnement et de distribution. (stratégie de filièere)
        • l'intégration est une logique de grande entreprise, disposant d'une surface financièere suffisante.
      3. croissance conglomérale
        • concerne des entreprises n'ayant aucun intéret technologique commun ---> logique financiere
        • se développe selon les opportunités de profit du moment
        • l'entreprise holding manage et finance --> danger de sous évaluer le risque en investissant dans un secteur inconnu.
  2. LA CROISSANCE INTERNE
    1. Causes de la croissance interne
      • definition : elle est la création par l'entreprise de capacités nouvelles. Elle résulte de l'adjonction de moyens de production, de recherche, de distribution, créés grace aux ressources humaines, financièeres et techniques de l'entreprise
      • une forte demande des pdts de l'E l'amène à multiplier ses unités de production.
      • volonté de protéger l'identité de l'entreprise en évitant le rachat d'autres entreprises (avec nouvelles personnes, site...)
      • dirigeant conserve le pouvoir
      • si elle dégage des marges suffisantes, le réinvestissement dans ses propres activités est > à des investissments dans une autre entreprise.
      • R&D valorisé par le dépot de brevets + garantit la confidentialité.
      • opportunités de carrièere pour personnel -> plus de motivation (ibm)
    2. Modalités de la croissance interne
      • fabrication par l'entreprise d'actifs physiques (ses propres machines) -> a=forte autonomie
      • achat d'actifs physiques neufs ou occasion (qd faillite concurrent)
      • accord de coopération pour partager équipements communs, réseaux (gie, filiale commune (50/50)
      • formes de partenariat basée sur un contrat (franchise, sstraitance) où l'entreprise controle les partenaires.
    3. Avantages de la croissance interne
      • l'entrepreneur garde la maitrise
      • génèere des emplois, et renforce le secteur
      • climat social favorable avec espoirs promotion et sécurité emploi.
    4. Limites de la croissance interne
      • le dvpt de nouveaux équipt peut prendre beaucoup de temps
      • risque de rigidité , pas d'innovation
      • si endettement important -> diminution rentabilité
  3. LA CROISSANCE EXTERNE
    Définition : acquisition de tout ou partie d'entreprises concurrentes ou complémentaires.
    1. Causes
      • acquérir rapidement des parts de marché (contrer offensive concurrents)
      • profiter effet de synergie (sur plan technique, R&D)
      • avoir accès à des technologies de pointe
      • pénétrer des marchés difficiles à conquérir (ex marchés étrangers où difficile de s'implanter)
      • économiser les couts de création de marque nouvelle (moins connue par les consommateurs)
      • assurer l'autonomie en matièere d'appro. et de commercialisation
    2. Modalités de la croissance externe
      1. modalités juridiques
        • juridiquement la croissance se traduit par achat de droit de propriété (parts sociales, actions)
        • participation simple (si elle s'opèere dans un seul sens. (achat de 25% du K d'une autre entreprise)) ou complexe (plusieurs entreprises participations plus ou moins réciproques)
        • fusion avec création d'une nouvelle société. (dissolution des entre.fusionnées)
        • fusion-absoption : la sté absorbée est intégrée à la sté absorbante et disparait.
        • apport partiel d'actifs : apport de patrimoine de A vers B, donc A recoit des actions de B.
      2. modalités financièeres
        • le ramassage boursier (achat régulier et discret en bourse des actions d'une entreprise)
        • offre publique d'achat (O.P.A.) (offre publique de rachat limité sur une période (1 à 3 mois)
        • offre publique d'échange (OPE) proposition d'échanger titres d'une certaine entreprise, contre des actions ou obligations crées à cet effet.
        • offre publique de vente (OPV) achat de titres d'une socitété nouvelle, des son introduction en bourse.
    3. Avantages de la croissance externe
      • croissance rapide de l'entreprise
      • Une taille suffisante, atteinte plus rapidement permet de se maintenir et se développer sur un marché concurrentiel
      • l'entreprise peut saisir des opportunités de marché (particulièerment en cas de diversification)
    4. Limites de la croissance externe
      • le cout de l'opération peut être excessif
      • difficulté de trouver une entreprise à vendre dans le secteur intéressé.
      • risque d'affaiblissement du pouvoir du dirigeant devant l'arrivée de nouveaux partenaires.
      • difficultés lors de l'intégration et des restructurations (conflits sociaux, affrontements entre cultures d'entreprise différentes, licenciement pour postes redondants)
      • contraintes légales (controle des concentrations, information Commission des Opérations en Bourse C.O.B., droit des actionnaires minoritaires...)
retour aux supports